Les pertes marron chez la femme : que faut-il en savoir ?


/

Généralement sécrété par la muqueuse de l’appareil génital féminin, les pertes vaginales constituent une source d’inquiétude pour nombres de femme. Surtout quand leur couleur varie du blanc au marron. Pourtant, la sécrétion de ces fluides n’est pas forcément du fait d’une infection. En effet, plusieurs raisons expliquent leur apparition. En outre, il existe plusieurs moyens pour apaiser son inquiétude.

Quelles raisons expliquent la sécrétion de pertes marron ?

Les pertes vaginales marron ou brune sont causées par le rejet de sang qui a vieilli dans l’utérus. Ainsi, trois raisons sont susceptibles d’en expliquer la sécrétion : 

- un début de grossesse : durant le premier trimestre, après la nidation de l’œuf, la femme enceinte peut constater la présence de Pertes marron. Ceci s’explique par le fait d’un défaut d’accolement de l’œuf. Autrement dit, la nidation ne s’est pas exécutée normalement. Sans être un motif de stress, il est demandé d’en aviser son médecin traitant, 

- un contraceptif non adapté à votre corps : dans le cas où la femme est sûre de ne pas être enceinte, car sous contraception. Il reste la possibilité que son organisme rejette le mode de contraception choisi. De fait, une consultation plus approfondie permet de poser le diagnostic adéquat, 

- une infection ou une pathologie : la dernière option s’accompagne généralement de signes plus complets tels que des brûlures urinaires ou des démangeaisons pelviennes. Ceci induit aussitôt la présence d’une infection. Ainsi, il urge de se rendre dans un centre médical. 

Cependant, il est important pour chaque femme de s’en remettre à la science pour déterminer la cause réelle de ces pertes. De plus, il est conseillé à la gent féminine de faire appel à un gynécologue compétent pour la suivie de son cycle.

Est-il possible de prévenir les pertes vaginales ?

Pour beaucoup de femmes, une bonne hygiène serait la solution pour ne plus constater la présence des pertes vaginales. Ainsi, une attention plus accrue est mise sur les bains vaginaux. L’intention est de rendre propre l’appareil génital. 

Pourtant, rien n’est plus faux que cette croyance. En effet, aucune femme n’a besoin de pousser l’hygiène en introduisant des produits nettoyants dans le vagin. Au contraire, cet acte nous dessert plus qu’il n’aide notre organisme. En outre, il est mieux de se faire suivre par un gynécologue compétent. Cette décision, en plus d’apaiser votre inquiétude vous permet de connaître intimement votre organisme.