Les conséquences de l'obésité


/

Le poids, il est tellement plus facile d'en prendre que d'en perdre. Avoir des kilos en trop peut sembler mignon et parfois synonyme de belle vie. Cependant, cela n'a rien d'admiratif. L'obésité qui en est le terme médical est une porte d'entrée pour de nombreuses maladies, des maladies qui au fil du temps peuvent créer des dégâts irréparables. Quelques-unes dans la suite.

Le diabète

"La maladie des gros", bien cela ne soit pas agréable parfois, c’est bien une réalité. La principale cause de l'obésité et de la mauvaise alimentation et du manque total d'activité physique, deux attitudes néfastes qui favorisent l'accumulation des graisses dans l'organisme et augmentent considérablement le taux de glucose dans le sang. Appelé le diabète gras, celle-ci génère du faible métabolisme et de l'incapacité de l'organisme à produire de l'insuline naturel. Cette maladie qui toute déjà une bonne partie de la population est très préoccupante et impose une régime strict et rigoureux.

Maladies cardiovasculaires

Les personnes atteintes d'obésité sont le plus souvent vulnérables et s'exposent aux complications cardiovasculaires. Du fait de leur poids au-dessus de la norme, leur pression artérielle très élevée augmente les risques d'hypertension et peut par la suite endommager le coeur. Dans ce cas, le pire peut arriver et causer la mort. Ces maladies sont certainement les pires de toutes car, même au cas où la personne atteinte survivrait, elle a de fortes chances de garder des séquelles: perte du langage, de la motricité, perte occasionnelle de mémoire...

Autres complications liées à l'obésité

La liste est vraiment longue, les complications générées par cette maladie sont légion. Voilà sans doute la raison pour laquelle il faut agir le plus vite. Plus vous prendrez du poids et plus difficile il sera de le perdre. L'obésité est source de maladies, des complications respiratoires, artérielles, motrices entre autres. Notez également que les personnes atteindre présentent généralement des troubles psychologiques (anxiété, dépression...).